Victoria

(biscuiterie, Belgique)

 

Trois pâtissiers bruxellois, Ch. Jeghers, Émile Bossaert et J. Carlier fondèrent en 1896 la biscuiterie-chocolaterie Victoria, baptisée du nom de la reine d’Angleterre car leur objectif premier était de fabriquer des biscuits anglais en Belgique. Sise à Kœkelberg (Bruxelles), la Manufacture de Biscuits & Desserts « Victoria » compta, parmi ses produits phares, le Petit Belge, biscuit de bonne conservation qui n’était pas sans évoquer le Petit-Beurre. Elle pratiqua une politique sociale remarquable pendant la Première guerre mondiale et allait connaître une prospérité sans heurt. Elle ouvrit une usine en France et, en 1937, ajouta un département confiserie-dragerie à son activité. Son ascension atteignit son summum lors de l’Exposition Universelle de Bruxelles, en 1958. 

La biscuiterie Victoria, de Bruxelles, créa à Dordrecht, en 1904, pour faire face aux mesures protectionnistes hollandaises, l’« atelier de Redelé », dirigé par J.-C. Redelé et Ten Hope. Ce fut l’embryon de Victoria-Hollande, qui, en 1916, devint une société anonyme indépendante, et, l’années suivante, se dota d’une chocolaterie. En 1957, elle se lança dans la production d’articles glacés. Une de ses spécialités les plus connues fut le biscuit Café Noir.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.