Kambly

(biscuiterie, Suisse)

 

C’est en 1910, à Trubschachen, au cœur de l’Emmental, qu’Oscar Robert Kambly, descendant d’une vieille famille zurichoise et confiseur de formation, qui avait repris une boulangerie l’année précédente, débuta la fabrication de biscuits. En 1911 la société en nom collectif Kambly Frères vit le jour, créée par Oscar et son frère Paul. Aux côtés de spécialités classiques, comme petits milans, leckerlis ou pains d’épices, la fabrication de bricelets d’après la «recette de grand’mère» lança l’entreprise, qui, en 1918, employait déjà une cinquantaine de personnes. Sans cesser de privilégier la qualité des matières premières, elle étendit son activité à la confiserie en 1924, avec caramels mous à la crème fraîche, bonbons acidulés, dragées, pralinés Likory, etc. Devenue société anonyme en 1953, elle allait rester dans la famille après la mort de son fondateur, en 1957. Elle choisit de se concentrer sur la biscuiterie — le Likory fut confié à Lindt & Sprüngli en 1965, et toute la confiserie fut reprise par Suchard en 1970 — et s’équipa de matériels automatisés de pointe. Sa production se compose du petit-beurre, des bricelets (Bretzeli), du biscuit Noxyaux noisettes, lancé en 1960, du Délice d’amandes, du Choconux, aux noisettes et au chocolat, du Caprice, cigarette aux amandes, du Chocolune, à l’arôme d’orange, du Rondo, sablé à la crème pralinée, de gaufrettes (Kambly-Wafers), etc.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.